Être végétarien : synonyme de cheveux en mauvaise santé ?

Être végétarien signifie-t-il toujours avoir des cheveux en mauvaise santé?

Idée reçue : on ne peut pas avoir des cheveux en bonne santé lorsque l’on est végétarien. 

La kératine est une protéine dont nos cheveux ont besoin pour être en pleine santé. Elle y est naturellement présente  mais souvent en quantité insuffisante pour leur apporter toute la brillance qu’on souhaiterait. En ayant une alimentation équilibrée avec un apport quotidien en protéine, la synthèse de la kératine s’en retrouve améliorée : nos cheveux sont en meilleure santé, nos ongles plus forts et notre peau plus belle.

Les viandes maigres (volaille, poisson, oeuf) sont à privilégier car elle sont davantage concentrées en protéines que la viande rouge. Un bon steak tartare au déjeuner, un pavé de saumon au dîner et à moi la chevelure de rêve, me direz-vous? Et les végétariens, alors ? Être végétarien et carences en protéines vont de pair… Du moins, c’est une idée qui est très répandue. Mais est-ce une réalité ou une idée reçue ? Végétarisme est-il toujours synonyme de cheveux ternes et teint pâle ? Ne plus manger de viande implique-t-il de mettre la santé de nos cheveux en danger ? On vous dit tout.

Comment trouver les protéines dont on a besoin lorsque l’on est végétarien ou végétalien? 

Qu’on soit végétarien par respect de la cause animale, de l’environnement ou simplement par goût, la transition d’un régime omnivore (contenant de la viande) à un régime végétarien doit être opérée progressivement. Pertes de cheveux, anémie, carences en fer… Voilà toutes les éléments qui viennent à l’esprit lorsque l’on parle de végétarisme. Pour autant, ces critiques ne sont pas exactement fondées : le végétarien ne mange pas de viande, c’est un fait, mais il mange volontiers oeufs et produits laitiers, deux aliments riches en protéines. Ainsi, 1 verre de lait au petit déjeuner deux oeufs à midi et un yaourt le soir suffisent à apporter les protéines nécessaires à un adulte moyen… Et à vous les cheveux brillants et éclatants de santé !

Pour les végétaliens (qui ne mangent ni animal, ni produit dérivé d’un animal : ni lait, ni fromage, ni oeuf), pas de souci non plus, à condition d’avoir un apport quotidien en légumineuses. Les légumineuses contiennent également des protéines, bien qu’en moindre quantité par rapport aux produits d’origine animale. Essayez d’avoir une portion de légumineuses (lentilles, fèves etc), soja ou fruits secs tous les jours. Ils permettront à la kératine de vos cheveux d’être assimilée et ainsi à vos cheveux d’être éclatants.

Utiliser des soins proteinés en complément de notre alimentation.

Pour les exigeantes dont la kératine naturelle du cheveu ne suffit pas, et ce malgré un apport en protéines, chez Adaze on a la solution : les soins à la kératine ! Le soin intense de chez Organix et le soin des cheveux à la kératine sont disponibles sur notre boutique en ligne.

Être végétarien, c’est aussi très souvent avoir des carences en fer. Or  le fer est un élément essentiel à bonne santé du cheveu : il oxygène le follicule pileux, c’est-à-dire la racine du cheveu. Sans apport en fer conséquent, le cheveu n’est pas oxygéné et a tendance à tomber. Pour éviter cette situation désastreuse, veillez à avoir des apports en fer : moules, viande de boeuf et jaunes d’oeufs pour les omnivores, céréales, amandes, épinards, lentilles et haricots blancs pour les végétariens. Il y a toujours une solution “version soin” : notre nouveauté arrivée ce mois-ci est l’huile d’Amla.

Vous êtes végétarien(ne) ou végétalien(ne)? Quelles sont vos astuces pour prendre soin de vos cheveux? 

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.